Croisières Cameroun Algérie, Tunisie et Maroc

Suite à cette annonce

Après la première salve de matches qui a vu le Sénégal et le Ghana valider leur billet pour la Coupe du monde au Qatar, les trois dernières rencontres auront lieu ce soir. C’était bien sur l’Algérie qui recevait le Cameroun. Vainqueur 1-0 à Douala, les Fennecs auraient fait le plus cher mais devraient confirmer devant leur public de Blida, où ils n’ont jamais perdu. Avec Slimani, Mahrez et Belaïli en première ligne face à Toko Ekambi et Choupo-Moting, de préférence à Aboubakar, les locaux embarquent pour la défense. Dans ce contexte, Raïs M’Bolhi a craqué sous la pression. Sur corner, il rechargeait le ballon et permettait à Choupo-Moting de conclure dans le but malgré le retour des défenseurs sur leur ligne (22e).

Les compteurs ont été réduits à zéro et l’Algérie a pu commencer à bouger. Les hommes de Belmadi semblent un peu décontenancés à l’image du rythme énorme de Belaïli sur un service parfait de Slimani (28e). Il a manqué d’efficacité dans les deux surfaces et quand Slimani a tenté de marquer, il s’est signalé en position chevaline (50e). Après le match, l’Algérie a commencé à jouer, à la recherche des intemporels Mahrez et Belaïli. Ce fut même un double arrêt miraculeux des repentis de M’Bolhi face à Tawamba et Ongla (68e) pour se maintenir en vie. Cela a sans doute révélé ses partenaires, qui reviennent de la raclée de la bête en fin de rencontre. Onana a été embauché deux fois, tandis que Mahrez est finalement sorti de sa voiture.

Il n’a jamais suffi d’éviter la prolongation. L’Algérie s’est fortifiée avec notamment cette tête de Slimani juste à côté, qui a renvoyé furieux Onana contre sa défense (92e). Un premier avertissement, puis un second avec toujours Slimani jusqu’au bout et réaliste cette fois sur ce centre de Touba (98e). Le buteur et le stade ont explosé de joie jusqu’à ce que la VAR ne détecte une petite aide des soutiens-gorge offensifs… Les Fennecs n’ont pas baissé les soutiens-gorge mais cette fois à Onana, impeccable devant Slimani (105e), puis surtout sur cette énorme frappe de Bennacer (111e), et sur cette tête menant à Bedrane (115e), a finalement signalé hors-jeu. C’était dirigé vers la séance de mardi avec le portier camerounais en feu seul Touba tentait de prendre victorieusement ce corner (118e). L’Algérie ne s’est pas qualifiée mais n’a pas gagné trop souvent. Sur cette dernière touche, Fai a passé le relais à Toko Ekambi qui avait échappé à la vigilance du monde entier pour crucifier M’Bolhi (120e+4) et a permis au Cameroun d’atteindre 2-1 et de se qualifier.

Le Maroc et la Tunisie au Qatar

Il y a une équipe qui tremble ce soir, c’est le Maroc. Après le zéro obstacle en République démocratique du Congo, c’est dans un contexte autour de l’élection de Vahid Halilodzic que les Lions de l’Atlas ont reçu leur sésame précoce pour une deuxième Coupe du monde consécutive. Après le match nul 1-1, ils ont facilement battu les Léopards 4-1 avec un doublé d’Angvin Ounahi. L’environnement de terrain à bord ouvre le score d’un superbe shoot inscrit à l’extérieur de la surface (21e), avant de voir Tissoudali rapporter son duel face au gardien adverse juste devant la surface (45e+7), puis de conclure lui-même. un joli côté mouvement gauche (54e). La fête a même été totale avec un dernier mais signé Hakimi (70e), faisant presque oublier la superbe réduction de l’écart de Malango Ngita (77e).

Enfin, lors du dernier match de la soirée, cette même journée sera close jusqu’au bout. Battu à domicile 0-1 en 4 jours, le Mali devrait inverser la tendance sur le poteau de la cité olympique de Radès. Les Aigles ont tenu cette confrontation par le bon bout avec un but d’Abdoulay Diaby refusé par la VAR (4e). Un espoir sans lendemain car le match a vite tourné au hachoir, malgré ce bon accord des partenaires du capitaine Hamari Traoré. La frappe de Bissouma (52e) était réussie, mais elle n’a pas suffi à déstabiliser une Tunisie bien installée et à se concentrer sur le maintien de son avance. Malgré les dernières minutes passées dans le camp tunisien, le Mali n’a jamais réussi à vaincre la défense (0-0). Les Aigles de Carthage défendront leur 6e Coupe du monde de leur histoire.

Les résultats des barrières reviennent à 21h30 :

Algérie 1 – 2 Cameroun (1-0 à domicile) : Touba (118e) ; Choupo-Moting (22e), Toko Ekambi (120e+4)

Tunisie 0 – 0 Mali (1-0 à domicile)

Maroc 4 – 1 R Congo (1-1 du tout) : Ounahi (21e, 54e), Tissoudali (45e+7e), Hakimi (70e) ; Malango Ngita (77e)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *