Doublé de Lionel Messi, penalty de Kylian Mbappé : le PSG s’amuse à Montpellier (0-4)

Le parti est allé à la manifestation. Montpellier a fêté les 10 ans de son titre de champion de France mais c’est le PSG qui s’est largement imposé lors du 37e match de Ligue 1, samedi (0-4). En forme, Lionel Messi s’est offert un doublé, Angel Di Maria a également marqué en première période et Kylian Mbappé a transformé un penalty, à l’heure du jeu, en plus de ses deux passes décisives pour La Pulga. Qui se conforme à son statut de meilleur buteur et de champion.

Plus d’infos à suivre…

Transferts

La clé du dossier Mbappé ? Le droit à l’image des sportifs s’explique

12/05/2022 à 12:36

Alignés à 5-4-1 mais sérieusement amoindris par les absences de Savanier, Wahi, Cabella ou Sakho, les Héraultais ont été trompés dans leur stratégie et n’ont pas tardé à passer. Ils voulaient jouer assez haut et ont été punis d’avoir été les premiers face à Paris. Si Bertaud a eu une frappe de Messi qui a eu lieu dans sa lucarne droite (6e), il s’est penché sur la lucarne suivante. Servi par Mbappé en milieu de surface, Messi plaçait son retour rapide au fond des filets (0-1, 6e).

Mbappé toujours intenable

Neymar a été suspendu mais Messi, aligné en faux neuf, et Mbappé ont pu faire parler leurs qualités d’un combat à l’autre de la rencontre. Lancés par l’Argentine, les Français ont battu Bertaud (10e). Le duo revenait chargé et, d’un extérieur du pied droit sur le gauche, l’ex-Monégasque servait l’ancien Barcelonais au point de penalty pour un dribble sur le gardien avant de pousser le ballon dans la cage (0-2, 20e). Messi a inscrit 6 buts en L1 cette saison tandis que Mbappé a inscrit 17 passes décisives.

Titulaire dans la cage parisienne, Donnarumma montre un février avorté sur un pied que Mavividi n’a pas sanctionné (16e) puis sur une sortie mal négociée (19e). Le portier italien était bien sorti car Montpellier manquait clairement de puissance offensive. Tout l’inverse du PSG qui a pris les devants sur une reprise du gauche dans la course des Reman Di Maria au deuxième poteau après un centre de Mbappé du gauche et prolongé l’avance par Chotard (0-3, 26e). En pleine forme ces derniers temps, l’ex-Mancunien a signé son 4e but en L1 en 2021-2022, le premier depuis le 28 novembre.

Un petit temps de jeu pour la jeunesse parisienne

Grâce à son attaque de feu, le PSG continuait à survivre aux débats mais la frappe de Mbappé aux 20 mètres était croisée sur la barre transversale (34e). Les tentatives de Ramos, elles, n’ont pas enquis Bertaud (36e et 44e). À plusieurs reprises, le MHSC a perdu Mavididi sur blessure (48e). Souquet, lui, a subi une sess cess face à Mbappé et fini par concéder un penalty que l’attaquant parisien a transformé pour un 25e but en championnat cette saison (0-4, 60e). Les entrants de Germain et Gioacchini ont donné un avantage de travail à la défense parisienne sans aucun avertissement Donnarumma car Kehrer joliment contre le deuxième du nom (65e). Mollet, de son côté, avait trouvé l’extérieur du poteau sur un centre droit venu (64e).

Pochettino a pu lancer Simons et Michut à la place des disciplines Herrera et Wijnaldum (69e). Le PSG a terminé le match sans forcer et Gassama a également fait ses grands débuts dans l’élite (90e). Montpellier est resté combatif mais n’a pas réussi à laver l’honneur devant ses champions de 2012, face à ceux de 2022. Malgré quelques jets de projectile et de fumée en plus de ce lourd revers, le public de La Mosson a bien fait le droit à un feu d’artifice pour ce dernier à la maison. Toujours 13e du classement, Montpellier tient un 8e match sans succès tandis que le PSG renouait avec la victoire après 3 zéros, lors de cette avant-dernière journée.

Lionel Messi (PSG) célèbre un but écrit en face à face à Montpellier, sur le palais du MHSC – 14/05/2022, 37e journée de Ligue 1

Crédit : Getty Images

Ligue 1

Messi, déception conséquente et circonstances attentives

05/09/2022 à 08:39

Coupe de France

“C’est de la science-fiction” : Fournier explique pourquoi Nice ne montre pas une star comme Mbappé

05/06/2022 à 02:06

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *