Jürgen Klopp et Thomas Tuchel, proches et de longue date

Les deux entraîneurs s’affronteront pour la quatrième fois cette saison en finale de la FA Cup. L’occasion de retrouver ces deux hommes dans un parcours similaire mais aux personnalités très différentes.

La dernière fois que les deux entraîneurs se sont affrontés, cela leur a offert l’un des meilleurs matchs de la saison. Ce samedi, Liverpool et Chelsea affronteront à nouveau l’équipe de Wembley en finale de la FA Cup. Il y a trois mois, les Reds avait ramené mardi au but, la Coupe Carabao affronte ces mêmes Bleus lors d’un match le score (0-0) ne reflète en rien sa physionomie.

Il faut dire que depuis que Jürgen Klopp a posé ses valises en Angleterre, les deux hommes ont pour habitude de se disputer des matchs spectaculaires. De nombreux fans de football aiment toujours l’extraordinaire Liverpool-Dortmund avril 2016 (4-3) en quart de finale de la Ligue Europa, poussant les Reds dans le dernier carré du championnat. Deux ans et demi plus tard, Tuchel conserve sa revanche au Parc des Princes en phase de poules de la Ligue des Champions grâce à un très grand Neymar.

La joie de Neymar et Tuchel IA / Reuters / Panoramique

Au total, depuis que Klopp a entraîné Liverpool, les deux hommes ont affronté neuf rediffusions et se sont partagé les victoires : trois pour Klopp et trois pour Tuchel. Cette finale de la FA Cup sera l’occasion de marchander pendant au moins quelques mois les deux Allemands sur CV qui se ressemblent mais avec des personnalités complètement différentes. Il n’y a que deux conférences de presse avant la réunion pour trouver une première idée. Alors que Tuchel se contente de répondre aux questions qui se posent sans grand enthousiasme, Jürgen Klopp, comme à son habitude, affiche un grand chagrin et trouve les moyens de s’amuser avec les journalistes.

Cette forte opposition de caractère se retrouve aussi dans la manière dont deux hommes se débrouillent. Klopp soutient énormément l’aspect humain et entretient d’excellentes relations avec la plupart de ses effectifs. «C’est une sorte de père pour les joueurs» racontait en 2016 la vieille garde de Rouges Simon Mignolet. «Il est toujours à nos côtés et nous voulons former une grande famille. Il prend son petit déjeuner avec nous et a l’impression qu’il n’a pas d’autre choix que de jouer. C’est l’une des choses très positives qui essaie de donner confiance au monde entier.» Du côté de Tuchel, ses qualités humaines sont rarement mitigées d’avance, bien au contraire. “Thomas est une personne difficile, mais c’est un entraîneur fantastique” résumait en 2020 le directeur général de Dortmund, Hans-Joachim Watzke dans un podcast de l’ARD.

Tuchel et Klopp en 2013 Image / Panoramique

Autre forte opposition entre les deux hommes, le souvenir qu’ils laissent dans leurs anciens clubs. Que ce soit à Mayence ou à Dortmund, les sentiments sont les mêmes : nostalgie de Klopp et convoitise de Tuchel. Du côté du Paris Saint-Germain, l’histoire se termine aussi de manière chaotique pour Thomas Tuchel qui, en l’absence de résultats et froid avec sa direction, se termine par une licence le 24 décembre 2020.

Même si leur parcours est si semblant, Klopp et Tuchel s’accordent sur de nombreux aspects. L’un est chaud et travaille avec de l’acide, l’autre est plutôt froid et doit montrer le sourire. L’un est basé sur l’humain tandis que l’autre est reconnu pour son exigence et sa rigueur. Enfin, on peut même aller jusqu’à dire que la couleur de leurs clubs respectifs correspond bien aux deux hommes : le rouge pour Klopp, le rouge pour le grand coeur, le bleu pour Tuchel, froid et exigeant.

Tuchel et Klopp en Premier League DAVID KLEIN / PANORAMIQUE

Chelsea a perdu les deux derniers de la Coupe d’Angleterre

Cette finale à Wembley est probablement aussi importante pour les deux hommes. Pour Klopp, en plus d’être la première FA Cup des Reds depuis 2006, cela a élargi la base de fans qui espère atteindre un quadruple histoire : Carabao Cup, FA Cup, Premier League et Ligue des Champions. «C’est notre finale de la FA Cup et nous voulons vraiment, vraiment gagner, mais nous savons que nous voulons aussi gagner», résume Klopp.

Pour Tuchel et Chelsea, c’est plutôt un parfum de revanche qui les entoure. Abord par rapport à Liverpool qui s’attend à un titre que les Bleus parcourront en février dernier, mais aussi face à eux deux puisque Chelsea a atteint les deux dernières finales sans en remporter aucune. «Vous devez être un chirurgien dans ces matchs. C’est un jeu de détails pendant. Nous affronterons l’un des meilleurs entraîneurs et l’une des meilleures équipes du monde en ce moment. Et nous serons prêts pour ça», estime Tuchel.

Pour cette 150e édition de la FA Cup, ce match entre Liverpool et Chelsea a tout ce qu’il faut pour s’imposer et décrocher sa médaille d’or. La course au trophée va-t-elle continuer pour Liverpool ? Les Blues par viendront-ils à conclure l’ère Abramovitch pour un trophée ? Réponse au terme de ce match haut en couleur.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *