Lavrov affirme que l’accident a conduit à une guerre “hybride et totale” contre la Russie

Les principales informations sur la mi-journée

  • Kyrylo Budanov, chef du renseignement militaire ukrainien, a déclaré dans une interview à Sky News que la guerre aurait lieu “dans la seconde quinzaine d’août”, et que “la plupart des combats se termineraient en ce mois de fin d’année”. .
  • Le G7 exige de promettre de prolonger les sanctions économiques contre Moscou et a appelé la Chine à “ne pas prendre” ces mesures.
  • Le G7 assure aussi qu’il ne « reconnaîtra » jamais les frontières que la Russie imposera par la force avec sa guerre en Ukraine.
  • Plus de 1 000 localités ont été réinstallées en Russie par des Ukrainiens, a confirmé le président ukrainien Volodymyr Zelensky.
  • Des combats intenses se déroulent toujours dans la région du Donbass sur la côte de Moscou, sans progrès significatifs, tandis que des négociations “très difficiles” se déroulent à Marioupol.
  • La Russie a officiellement coupé l’électricité à la Finlande au moment où le pays s’apprête à annoncer sa candidature à Otan.

15h23 : Le G7 critique la décision de l’Inde d’interdire les exportations bleues

Les ministres de l’agriculture du G7 ont critiqué samedi la décision de l’Inde d’interdire les exportations bleues après une récente vague de froid, affirmant que cela “n’aggraverait pas la crise” de l’approvisionnement précoce sous tension avec la guerre en Ukraine. “Nous appelons l’Inde à assumer ses responsabilités en tant que membre du G20”, a déclaré le ministre allemand de l’Agriculture.

14h51 : Sergueï Lavrov confirme que l’Accident signifie une guerre “hybride et totale” contre la Russie

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé samedi que l’Occident menait une guerre “hybride et totale” contre la Russie, dénonçant une “vague de russophobie” menacée par un “pays civilisé” lors d’une conférence de presse.

“Il faut le repousser face aux attaques hostiles sur notre planète, il y a de la douleur dans l’assiette”, a-t-il ajouté.

Ce contenu a été bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

En cliquant sur “J’accepte”des cookies seront déposés et vous pourrez visualiser le contenu .

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”vous autorise à déposer des cookies pour le stockage de vos données sur nos sites et applications de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Faire mon choix


14h07 : Poutine estime que la fin de la neutralité militaire finlandaise serait une “erreur”

Le président russe Vladimir Poutine, lors d’un entretien téléphonique avec son homologue finlandais Sauli Niinistö, a déclaré que « la fin de la politique traditionnelle de neutralité militaire serait une erreur, puisqu’il n’y a aucune menace pour la sécurité de la Finlande ». L’annonce de la candidature d’Helsinki à l’adhésion à Otan, au vu d’un très mauvais dossier de Moscou, se fait attendre dimanche.

13h54: Les actes des combattants d’Azovstal appellent le président chinois à aider

La proximité de combattants ukrainiens dans l’académie d’Azovstal, dernière poche de résistance aux forces russes dans le port stratégique de Marioupol, a lancé ce samedi un appel en soutien au président chinois Xi Jinping, appelant à l’aide pour leur évacuation.

“Il y a une personne au monde à qui Poutine irait de mal en pis. Nous sommes convaincus que la Chine, forte et noble, peut prendre des décisions difficiles pour une bonne cause », a déclaré Natalia Zarytska lors d’une conférence de presse à Kiev lors d’une lutte.

13h05 : Le président finlandais lance un appel à Poutine sur la candidature d’Otan

Le président finlandais Sauli Niinistö a téléphoné samedi à son homologue russe Vladimir Poutine au sujet de la candidature imminente du pays nordique à Otan, qui a suspendu l’hostilité de Moscou.

“La conversation a été directe et sans détour et s’est déroulée sans contradiction. “Éviter les tensions a été considéré comme important”, a déclaré le chef de l’Etat finlandais dans un communiqué publié par la présidence.

12h14 : Le G7 veut des sanctions supplémentaires contre les secteurs dont la Russie est “dépendante”

Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont promis d'”étendre les sanctions économiques” auxquelles Moscou est confrontée suite à son invasion de l’Ukraine dans “des secteurs dont la Russie est particulièrement dépendante”, tout en exhortant la Chine à “ne pas couper” ces mesures.

12h11 : Plus de 1 000 localités sont emmenées en Russie par les Ukrainiens

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé vendredi soir dans son message quotidien que “la libération progressive de la région de Kharkiv prouve que nous ne laissons personne derrière”, annonçant la reprise des pierres tombales aux mains des Russes.

“A ce jour, 1 015 localités ont été libérées, six autres au cours des dernières 24 heures”, a déclaré le réalisateur ukrainien.

12h08 : Le G7 “ne reconnaîtra jamais les frontières” que la Russie a tenté de modifier par la force

Les ministres des Affaires étrangères du Groupe des grandes puissances du 20 septembre ont confirmé dans une déclaration commune que le G7 ne « reconnaîtra » jamais les frontières que la Russie imposera par la force avec sa guerre en Ukraine.

Ils appellent à nouveau la Biélorussie à “faciliter l’intervention de la Russie et à respecter ses engagements internationaux”.

10h33 : La Russie ferme officiellement ses approvisionnements en électricité vers la Finlande

Les exportations d’électricité de la Russie vers la Finlande ont cessé vendredi soir. L’entreprise chargée des ventes d’électricité russe en Finlande, RAO Nordic, avait annoncé vendredi son intention de réduire ses livraisons à la minute, y compris les salariés, au moment où la Finlande annonce sa candidature à Otan.

8h07 : La Turquie menace de bloquer l’adhésion à l’Otan de la Suède et de la Finlande

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exprimé vendredi son hostilité à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan, au risque de bloquer tout le processus qui requiert l’unanimité des membres de l’Alliance atlantique. “Nous n’avons pas d’avis positif”, a déclaré M. Erdogan, disant ne pas vouloir le voir “répéter la même erreur qu’il a commise lors de l’adhésion de la Grèce”, une question avec laquelle la Turquie a historiquement entretenu des relations compliquées. Le chef de l’Etat turc a notamment accusé les deux pays nordiques de desservir des “auberges du PKK”, le Parti des travailleurs du Kurdistan, considéré comme une organisation terroriste par Ankara, mais aussi par l’Union européenne et les Etats-Unis.

8h05 : L’adhésion de la Suède à Otan “renforce la sécurité nationale”

L’adhésion de la Suède à l’Otan a renforcé la sécurité nationale et contribué à stabiliser les régions nordiques et baltes, a déclaré le ministre suédois des Affaires étrangères, un jour après que la Finlande a déclaré qu’elle chercherait à rejoindre l’alliance menée par les États-Unis.

7h52 : Les combats font rage au Donbass

Les combos intenses sont particulièrement intenses dans la région du Donbass (est de l’Ukraine), sur laquelle Moscou se concentre sans faire d’avancées significatives, alors que les négociations “très difficiles” tournent autour du tri des derniers défenseurs de la ville portuaire stratégique de Marioupol. “Il y a des combats à la frontière avec la région de Donetsk, près de Popasna”, a commenté mercredi soir sur Facebook Serguiï Gaïdaï, gouverneur ukrainien de la région de Lougansk, faisant de nombreuses pertes de matériel et de personnel sur la côte. “C’est une horreur mais ils essaient toujours de rendre hommage. Mais après les interceptions (des communications téléphoniques), on comprend qu’un bataillon entier a refusé d’attaquer parce qu’ils étaient en train de passer”, a-t-il dit.

C’est une horreur mais ils essaient toujours de rendre hommage

7h : Première comparaison en justice d’un soldat russe accusé de crimes de guerre

Un soldat russe accusé d’être un civil lors de l’invasion de l’Ukraine par Moscou vendredi devant un tribunal de Kiev pour une audience préliminaire, avant un procès fixé mercredi 18 mai, le premier du genre depuis le début de la guerre. Vadim Chichimarine, 21 ans, était accusé d’avoir été abattu par une kalachnikov depuis la fenêtre d’une voiture dans laquelle il conduisait, frappant un civil de 62 ans non armé. Elle encourage l’emprisonnement des auteurs de crimes de guerre et de meurtre avec préméditation.

6h50 : la Russie suspend l’approvisionnement en électricité de la Finlande

La Russie suspend ce samedi ses livraisons d’électricité à la Finlande à des fins fiscales. Cette annonce s’appuie sur un ensemble de tensions entre Moscou et Helsinki, qui a annoncé son intention de rejoindre “sans délai” à Otan. Une intention vue d’un très mauvais œil par le Kremlin, qui a été et est déjà menacé par un rapport « militaro-technique ».

L’opérateur du réseau électrique finlandais a le pouvoir de faire passer le courant russe, qui représente environ 10 % de l’électricité consommée dans les pays nordiques.

6h49 : Une Eurovision plus politique que jamais ce samedi

Le plus grand concours de chant au monde était connu pour son épilogue ce samedi soir à Turin. Cette concurrence musicale débordante sur le terrain géopolitique, même si elle est officiellement interdite. Cette année, la Russie a été exclue et l’Ukraine figure, évidemment, parmi les favoris.

>> Retrouvez notre article complet en cliquant ici.


Photo Sipa / Thibault CAMUS

Entre Macron et Zelensky, la tonne monte

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé Emmanuel Macron de vouloir construire une “porte de sortie” à Vladimir Poutine et d’être réservé sur son projet de “communauté politique européenne”. Plus d’informations dans cet article.

6h46 : Les derniers font des marquages ​​sur le terrain

– Les combats se poursuivent à l’est entre les forces russes et l’armée ukrainienne, notamment Marioupolla grande ville portuaire du sud-est où subsistent encore un millénaire de troupes ukrainiennes retranchées dans les entrailles de la sidérurgie Azovstal.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que l’armée russe avait tiré des missiles depuis la Méditerranée et les airs sur une raffinerie de pétrole. dans la région de Poltavaainsi que sur les dépôts de carburant.

Le gouverneur de la région de Soumy a indiqué vendredi qu’une frappe nocturne avait visé la cible, sans faire de victimes, et que l’armée ukrainienne avait averti un peu plus que la Russie allait “intensifier” ses attaques. sur les zones Tcherniguiv (nord) et Soumy.

Deux journalistes de la chaîne d’information russe RT ont été blessés mardi par les forces ukrainiennes dans la région de Donetskà l’Est de l’Ukraine.


Infographie Visactu

Il est temps de se retenir vendredi

  • L’Union européenne s’est engagée vendredi à fournir une aide supplémentaire d’un demi-milliard d’euros pour soutenir le conflit en Ukraine. Les Britanniques ont appelé à plus “d’armes” en Ukraine et à intensifier les sanctions pour maintenir la pression sur Vladimir Poutine.
  • Lors d’une réunion des membres du G7 en Allemagne, le ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine a appelé à la confiscation des marchandises russes afin d’aider l’effort de reconstruction du pays, et a appelé à un embargo européen sur le pétrole russe.
  • 101 hôpitaux ont été détruits et 570 ont été occupés par des voyous russes, selon le président Volodymyr Zelensky.
  • 15 913 enfants ukrainiens sont scolarisés dans les écoles, collèges et lycées français.
  • Les autorités de la région séparatiste géorgienne Prusse du Sud ont annoncé le 17 juillet qu’elles organiseraient un référendum sur l’intégration de la Russie.

6h45 : Bonjour à tous, bienvenue dans ce direct où l’on suivra la situation autour du conflit en Ukraine, ce samedi 14 mai, au 80e jour de l’invasion russe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *