Mondial 2022 / Zlatan ou Lewandowski, Ronaldo ou Italie, Cameroun ou Algérie : les gestes barrières ne feront qu’empirer les choses

L’Italie et le Sénégal, deux champions continentaux dans l’escalier ?

Une Coupe du monde sans le vainqueur de l’Euro et ceux de la CAN, c’est possible. Surtout en ce qui concerne l’opposition qui attend l’Italie et le Sénégal. Les Italiens devront affronter la Macédoine du Nord à bord pour trouver le vainqueur de Turquie – Portugal en finale du parcours C en zone Europe. Ce ne sera plus simple pour les Sénégalais, qui affrontent l’Egypte dans un match revanche de la finale de la dernière CAN dans les barricades de la zone africaine. La probabilité de voir les deux nations échouer à faire appel au Qatar existe.

Qualif. Coupe du monde

Une petite nouveauté, un gros écart et des records à chercher : les 29 qualifiés décryptés

31/03/2022 à 12:32

Que le champion d’Europe en titre et celui d’Afrique soit absent d’une Coupe du monde est un phénomène rare. Il a été produit deux fois dans l’histoire de la Coupe du monde, en 1978 (Tchécoslovaquie et Ghana) et en 2006 (Grèce et Égypte). Pour l’Italie, troisième nation de l’histoire en nombre de participations à l’épreuve (18) et deuxième ex-aequo avec l’Allemagne en nombre de titres (4), ce sera un nouveau cataclysme après les éliminations au 1er tour en 2010 et 2014 et la non-qualification en 2018. Pour le Sénégal, ce serait un brusque retour à terre pour un pays qui vient de remporter le premier titre continental de son histoire.

“L’Italie a le pouvoir d’une seconde apocalypse” : Comment les démons de 2017 ont fini par resurgir

Ronaldo et Ibrahimovic, deux stars sans dernière Coupe du monde ?

Cristiano Ronaldo… quoi d’autre ? Le Portugais est, peut-être, le meilleur buteur de l’histoire du football en franchissant la barre des 806 buts en carrière. Il est le deuxième joueur à avoir remporté le plus de Ballons d’Or (5) derrière Lionel Messi (7). C’est la plus grande star de la dernière décennie avec son acolyte argentin. Sur un col. Il n’a jamais raté une Coupe du monde de sa carrière. Il a 37 ans. Et si sa longévité est avérée, l’hypothèse que le Qatar ait sa dernière chance de participer à une Coupe du monde n’existera pas du tout. Son absence a laissé un grand vide. Celle d’un Portugal a gavé de talents (João Félix, Bernardo Silva, Diogo Jota, Ruben Dias…) aussi.

Zlatan Ibrahimovic n’a pas le même CV, mais il reste l’une des plus grandes stars du football mondial dans la quarantaine. Pour les Suédois aussi, c’est probablement la dernière chance de disputer une Coupe du monde. Une compétition que le “Z” n’a plus disputée depuis 2006. Suspendu pour les demi-finales de la route En zone européenne contre la République tchèque, il franchira les lignes pour que ses partenaires atteignent la finale contre la Pologne et il s’est offert cette dernière chance. La route vers le Qatar est mortelle. Quant au Portugal de CR7, opposé à la Turquie puis potentiellement à l’Italie.

Lewandowski et Salah : deux serial-buteurs sans filet

Il est l’actuel meilleur buteur de la Bundesliga avec… 31 réalisations en 27 matches. Il est aussi, dimanche, celui de la Ligue des champions avec 12 buts. Il a terminé à la deuxième place du dernier classement du Ballon d’Or, et nombreux sont ceux qui pensent qu’il mérite mieux. Robert Lewandowski est aujourd’hui le buteur le plus prolifique de la planète et l’un des meilleurs joueurs du monde. La Pologne déjà en finale de la route En zone européenne après l’exclusion de la Russie, l’attaquant du Bayern prendra sa place au Qatar avec sa sélection contre la République tchèque ou le Sud de Zlatan Ibrahimovic. Oui, Ibra ou Lewy, il n’en reste qu’un

Une autre référence dans le gotha ​​des buteurs est susceptible de manquer d’attrait au Qatar. Mo Salah marche sur l’eau cette saison. L’Egyptien a dominé lui aussi le classement des meilleurs buteurs de sa ligue avec 20 buts en Premier League, occupant la troisième place de ceux de l’Equal Champions League avec Karim Benzema (8 buts), terminant 7ème du Ballon d’Or… C’est un joueur hors du commun qui tente de valider son billet pour la Coupe du monde avec l’Egypte face à son dernier bureau CAN, le coéquipier du Sénégal à Liverpool, Sadio Mané. Oui, Salah ou Mané, il n’y a plus personne

“Pour les bookmakers, c’était utile pour Lewandowski” : la douche douche a été sécurisée par l’Allemagne

L’Algérie, les frites et l’ambiance au moins ?

Ils étaient les grands favoris pour régner sur l’Afrique, poursuivant leur série de désagréments. L’Algérie est très haut sur la CAN puisqu’elle sort du premier tour en cas de défaite face à la Côte d’Ivoire (3-1). Si les Fennecs viennent de connaître une nouvelle désillusion avec une élimination dans les barrières de la Coupe du monde au Cameroun, cela sauvera la prochaine Coupe du monde d’une équipe habituellement bien plus séduisante que ce qu’elle a montré sur la dernière CAN et sublimée par une recrue comme Riyad Mahrez. Ce serait une honte.

Mais ce qui manque aussi, c’est toute la férocité qui provoque les élections législatives. Particulièrement en France où ses supporters ne manquent jamais d’avoir l’occasion de créer une ambiance fleuret à chaque match du Fennec. Le souvenir de la Coupe du monde 2014 que l’Algérie avait assisté au 8e de finale du procès pour la première et unique fois de son histoire, le “Un, deux, trois, vive l’Algérie” scanné par ses fans en lecture, les innombrables drapés algébriques dans les rues de la France… c’est aussi ce que l’Algérie dit se procurer dans une Coupe du monde.

Belmadi, obsession, Mahrez : Comment l’Algérie s’en mêle-t-elle ?

Cameroun et Nigeria, deux références… aussi pour les maillots

Ce sont certainement les deux références africaines en Coupe du monde. Le Cameroun, recordman d’Afrique avec 7 participations, et le Nigeria, son dauphin dans ce lot, présent à 6 reprises lors des 7 dernières éditions. Deux sélections capables d’incarner une Coupe du monde, comme les Lions indomptables de Roger Milla l’ont fait en 1990 en devenant la première équipe africaine à atteindre les quarts de finale d’une Coupe du monde. Oui, même dans une moindre mesure, les Super Eagles de 1994 ont été relégués par l’Italie en 8e de finale.

Le Cameroun et le Nigeria, respectivement opposés à l’Algérie et au Ghana en barrages, sont deux nations facilement associées à la Coupe du monde. Pas seulement la nostalgie des années 90. Et pas seulement pour leurs résultats. Les deux sélections ont également pris l’habitude du syndic de classer les deux meilleurs maillots à chaque fois qu’elles participent à une Coupe du monde. Ce sont des couleurs et des tuniques qui se démarquent. Ils font partie intégrante du côté festif d’une Coupe du monde. Sans ça, ce n’est pas exactement la même chose.

Vincent Aboubakar, l’attaquant du Cameroun.

Crédit : Getty Images

Qualif. Coupe du monde

Pepe : “Ça aurait été une erreur de ne pas voir le Portugal en Coupe du monde”

29/03/2022 à 22:38

Qualif. Coupe du monde

Malgré l’élimination, Zlatan ne renonce pas à la sélection : “J’espère continuer”

29/03/2022 à 21:49

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *