“Nous ne sommes plus une entreprise familiale” : une assemblée générale d’actionnaires quasi ordinaires pour Michelin

Il n’y avait aucune vocation à prendre la parole et il ne l’a pas prise, aucune question n’avait été posée à l’intéressé. Pierre Michelin était secrétaire de l’assemblée générale des actionnaires de Michelin, vendredi, au Zénith de Cournon d’Auvergne, en sa nouvelle qualité de président de Mage Invest, la holding d’actionnaires de la famille Michelin. Troisième fils d’Édouard (décédé en 2006), Pierre Michelin a indiqué dans un communiqué vouloir “poursuivre et amplifier les missions de la famille”. Ce que je n’ai pas mentionné, c’est pas de réponse ou de riposte, le Président Florent Menegaux a dit que nous avions été interrogés lors d’une conférence de presse (voir ci-dessous).

Auparavant, Michelin tenait sa grand-messe presque comme une habitude, avec néanmoins le plaisir de se retrouver après deux ans d’assemblées virtuelles, par écran et huis clos.Pierre Michelin était présent à l’Assemblée Générale, pour la première fois en tant que recruteur. Photo Franck Boileau

Enregistre les résultats et affiche la navigation

La crise sanitaire, “on ne part pas, voiture en Chine, le Covid repart”, a déclaré le président du groupe, et les conséquences du conflit en Ukraine sur les chaînes logistiques qui imposent une vue voire une navigation de la suspension des activités en Russie, l’avenir est largement incertain. Mais aussi « agilité et résilience » permettant à Michelin, malgré ces temps difficiles, d’afficher des records 2021 (24 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 3 milliards de résultat opérationnel) et un premier trimestre 2022 tout aussi solide avec des ventes en progression de 19 %.L’assemblée s’est tenue pour la première fois au Zénith d’Auvergne. Photo de Franck Boileau

Recevez par mail notre newsletter éco et retrouvez les dernières actualités des acteurs économiques de votre région.

NL {“path”: “mini-inscription / MT_Decideur”, “accessCode”: “14129453”, “allowGCS”: “true”, “bodyClass”: “ripo_generic”, “contextLevel”: “KEEP_ALL”, “filterMotsCles”: “1 | 10 | 13 | 79 | 3219 | 5112 | 6973”, “gabarit”: “generic”, “idArticle”: “4129453”, “idArticlesList”: “4129453”, “idDepartement”: “282”, “idZone” “:” 30603 “,” motsCles “:” 1 | 10 | 13 | 79 | 3219 | 5112 | 6973 “,” premium “:” true “,” pubs “:” banniere_haute | article “,” site “:” MT “,” sousDomaine “:” www “,” urlTitle “:” nous-ne-sommes-plus-une-entreprise-familiale-une-assemblee-generale-des-actionnaires-presque-ordinaire-pour-michelin “}

Valeur nominale de l’action divisée par quatre

Le dividende de 4,50 € par action proposé au moment de la publication des résultats 2021, en février, a été largement approuvé, comme l’ont été toutes les motions. A noter également la décision de diviser par quatre le nominal par action, qui ne change rien pour les porteurs actuels (dont le portefeuille sera multiplié par quatre), mais devrait « rendre l’action Michelin plus accessible et permettre un meilleur partage de la valeur ». ».

“Nous ne sommes plus une entreprise familiale”

Florent Menegaux s’est présenté devant la presse, après l’assemblée générale des actionnaires, et s’est inquiété de l’arrivée annoncée le matin même de Pierre Michelin, 25 ans, à la présidence de Mage Invest.

“Nous sommes très fiers de nos origines et heureux de savoir que la famille Michelin continue d’investir dans Michelin. Mage Invest représente 4,2% des actionnaires (7% des droits de vote), Pierre Michelin occupe les intérêts de cette société d’investissement, je suis content pour lui. Mais notre action fait partie du monde entier. »

Pierre Michelin (fils d’Édouard) prend les rênes de la holding familiale actionnaire

Un nouveau Michelin à la tête du groupe un jour ?

A la question de savoir si un Michelin pourrait revenir un jour à la tête du groupe, l’actuel patron a ajouté, pourtant au passage de toute forme d’engagement : « Cela n’a rien à voir. Nous ne sommes plus une entreprise familiale. Pierre Michelin est charmant, il a été sur les bancs de l’école avec mes fils, c’est le fils d’Édouard, mais être de la famille ne veut pas dire qu’on a les compétences pour diriger Michelin. »

Grand projet pour le futur pôle d’innovation de Cataroux, Clermont-Ferrand

Patrice Campo
patrice.campo@centrefrance.com
Twitter: @patricelmt
Vidéo de Stéphanie Delannes
Photos Franck Boileau

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *