Pouvoir d’achat : astuces, bons plans… Comment faire de l’économie quand on fait ses devoirs ?

l’essentiel
Avec l’inflation galopante, quand on fait ses courses, le passage en liquide devient de plus en plus pénible. Nous vous aidons à trouver des astuces, des bons plans et des astuces pour réduire vos frais.

Ce n’est plus une surprise, l’inflation s’est généralisée en France et près de 90 % des produits alimentaires sont plus chers que l’an dernier en grande surface. Face à ce phénomène qui étape sur le portefeuille de français, il y a des bons plans et astuces à connaître afin d’alléger sa note lors du passage en caisse.

A l’heure où l’UFC-Que Choisir recommandent de rester vigilants sur Fausses opérations promotionnelles comme lors du Black Friday, quelles solutions, outils et astuces fiables existent réellement ?

A lire aussi :
Face à l’inflation, l’achat groupé peut-il être une bonne idée ?

Réduisez votre consommation

Premier point à garder à l’esprit au moment de réaliser ses cours, la quantité consommée peut varier en fonction de votre budget : « avec des produits d’hygiène, de beauté ou de parapharmacie, on peut baisser la quantité. Si vous êtes une femme par exemple, vous pouvez utiliser un seul coton pour en enlever plus de deux”, affirme Olivier Dauvers, expert de la grande distribution.

Au niveau alimentaire, la diminution de la quantité est difficilement atteignable : “Vous avez généralement toujours 3 repas par jour”, selon l’expert. Il existe cependant d’autres leviers sur lesquels s’appuyer.

Orienter vers les produits bas de gamme

Il existe trois meilleures façons de jouer à des jeux afin de pouvoir descendre dans le mode de consommation. A bord, à travers les enseignements que l’on fréquente : “Acheter dans des supermarchés moins chers comme Lidl, permet de sauver l’économie” témoigne Olivier Dauvers.

Ensuite, c’est au niveau des produits que l’on consomme qu’il faut être vigilant. « Au lieu d’acheter des parcours de marque nationale, on peut s’attaquer aux enjeux de marque de distributeurs. A ce stade, les Français ont l’air de prendre le pli, les ventes des marques de distributeurs ont déjà progressé de 12 % depuis janvier, c’est vraiment énorme. “, selon l’expert.

Enfin, en substituant un produit par un autre, le consommateur peut aussi être rentable. “Acheter un peu moins de boeuf et bénéficier d’une réduction sur le porc ou la volaille est une solution”, explique Olivier Dauvers. Des astuces utiles et pratiques qui peuvent être ponctuées par d’autres habitats à prendre.

Considérez les applications, les promotions et les alternatives

En période d’inflation, les promotions ont tendance à tirer dans les cases à la lettre, si une majorité préfère jeter directement à la poubelle, Olivier Dauvers propose de rester vigilant : « Il y a de bonnes réductions et de bons plans plus qu’il n’en faut. jamais eu. Il faut parfois rester en alerte là-dessus, ça peut être utile”.

Les applications spécialisées peuvent aussi être une source d’économie. Bien que certains « ont tendance à offrir de bons produits sur des produits déjà chers », d’autres comme «Bonial“,” fait référence à tous les prospects des magazines qui sont autour de vous “, a déclaré l’expert en consommation.

En termes alternatifs, les jetées anti-gaspi telles que proposées par “Trop bon pour partir» est une solution supplémentaire pour réduire son grade de produit alimentaire. Cependant, Olivier Dauvers souligne que « ces casseroles sont des débouchés intéressants, mais on perd notre choix de consommateur ».

Se transformer plus rapidement dans son mode de consommation

Selon l’expert, l’inflation “n’est pas sur le point de commencer”. La hausse des prix n’est pas près d’être stoppée. “Il atteint 20% aujourd’hui et n’est lié qu’aux négociations de fin février. L’année 2022 sera placée sous son signe c’est sûr et certain”, conclut-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *